Français & English
lymlomarielaure@gmail.com

Tu fais quoi pendant les vacances?

Tu fais quoi pendant les vacances?

Les journées passent de manière ritualisée, parfois « robotisées » puis, quand arrivent les beaux jours, la question qui revient régulièrement c’est: « Tu fais quoi pendant les vacances? » A croire que ce moment va apporter un changement radical qui rendra notre vie enfin digne d’intérêt… Et si nous décidions d’être en vacances tous les jours?

Ca ressemble à quoi les vacances?

Pendant cette période « différente », le premier changement évident, c’est le temps!

Celui-ci, jusque-là indomptable, se transforme en agneau qui ne demande qu’à nous satisfaire, à correspondre à nos attentes, à suivre le moindre de nos désirs.

Nous avions passé des semaines à nous battre avec le réveil, nous n’arrivions pas à dormir (tout en sachant que 6 heures plus tard, envie ou pas, nous ne pourrions plus le faire), puis, depuis le début de nos vacances, comme par magie, notre sommeil est de nouveau réparateur, serein, facile.

L’autre chose qui diffère pendant ce repos bien mérité, ce sont nos émotions. Elles semblent, elles aussi, avoir pris des congés. Pas toutes, non, mais « colère », « impatience », « frustration » et « jalousie » n’ont plus l’air d’être dans les parages. Tout le contraire de « sérénité », « joie », « amour » et « enthousiasme » qui sont de plus en plus présentes.

D’où vient la différence?

Nous pouvons trouver très logique que, n’ayant plus d’obligations (ou ayant l’impression que les rares qui restent sont des choses qui nous font plaisir) nous soyons plus à même de profiter de la vie.

Il est effectivement évident que poser le réveil dans un coin, manger quand nous avons faim (et non parce que c’est l’heure), et nous autoriser à faire les choses qui nous font plaisir aident à se sentir en paix.

Les périodes de vies « normales », nous ne sommes pas à l’écoute de nous (= notre intérieur), nous sommes à l’écoute du monde extérieur.

Et c’est cela qui crée la tension.

Comment être en vacances tout le temps?

Je sais bien pour l’avoir vécu auparavant que, quand nous travaillons par exemple avec des horaires et d’autres obligations de ce genre, suivre notre rythme naturel parait complètement impossible.

Cependant, cela ne l’est pas!

Mais c’est un choix.

Ce choix est celui de se choisir soi tout en vivant la « réalité ».

L’idée est de commencer par de tous petits pas… Ne serait-ce que les jours où nous ne travaillons pas, ou les moments où nous sommes chez nous.

J’avais commencé à l’époque avec mon ménage. J’avais choisi de le faire non plus « le jour du ménage » mais quand je sentirais que c’était le moment idéal (= quand, intérieurement, j’en aurai l’impulsion).

Le nouveau luxe

Depuis deux ans, j’ai fait en sorte d’avoir mon temps, tout le temps.

C’est ce que j’ai choisi de m’offrir en priorité. Et pour cela, je suis prête à « sacrifier » d’autres choses. En réalité, rien n’est sacrifice puisque je choisis mon temps et que rien n’est plus important à mes yeux que celui-ci (je parle bien évidemment de mon temps au sens « mon rythme naturel »).

Je me couche parfois à 3 heures du matin, parfois à 23 heures, parfois je fais une nuit blanche… Je ne sais jamais à l’avance! Je suis mon coeur.

La seule chose dont je suis sure, et la seule chose sur laquelle je me concentre, c’est ma liberté de temps.

Et je n’ai aucun doute sur le fait de matérialiser cela à chaque instant.

Êtes-vous prêt(e)s à essayer?

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LYMLO

GRATUIT
VOIR